Titre professionnel d’enseignant de la conduite

Devenir enseignant de la conduite

Vous êtes intéressés par la conduite et la sécurité routière et vous aimeriez transmettre ces connaissances et partager cette expérience avec de jeunes conducteurs ? Le métier d’enseignant de la conduite est fait pour vous ! Ce métier implique beaucoup de pratique et des expériences très variées selon les élèves rencontrés, il convient donc parfaitement à quelqu’un qui ne supporte pas la routine et qui préfère le terrain.

Être enseignant de la conduite est également une expérience gratifiante car l’on ressent une certaine fierté à voir ses élèves passer l’examen du permis de conduire avec succès.

Ce métier implique également une grande responsabilité car il est au centre de l’acquisition de compétences de conduite chez les jeunes conducteurs, il s’agit donc de transmettre à ces derniers non seulement le respect des règles de sécurité routière mais également des notions de civisme et de courtoisie sur la route, pour en faire des conducteurs confiants mais toujours prudents.

Le programme de la formation

Le programme de la formation est accessible ici en PDF, avec tous les détails qui vont seront utiles, notamment les thèmes abordés point par point, ainsi que les volumes horaires exacts qui devront être effectués.

Télchargez l’intégralité du programme de Titre Pro chez Lavril

Prérequis

La formation au titre professionnel d’enseignant de la conduite est accessible à tous, avec ou sans diplôme, cependant, la formation aboutissant à un diplôme de niveau BAC +2, être titulaire du baccalauréat, ou de l’un de ses équivalents étrangers, est vivement conseillé. Il existe cependant quelques conditions à remplir pour pouvoir avoir ce diplôme, ce sont les suivantes :

Comment s’inscrire à cette formation ?

Pour s’inscrire à cette formation, il vous suffit de contacter le centre de formation Lavril par téléphone au 0484980256 ou par mail à contact@lavril.fr. Nous nous engageons à vous donner une réponse aussi rapidement que possible et à vous guider dans vos démarches d’inscription et de financement de la formation.

Comment financer ma formation ?

Cette formation peut être financée par de nombreux organismes de l’État comme :

  • Pôle Emploi
  • ANFA (maintenant appelée OPCO Mobilité)
  • FONGECIF
  • Compte personnel de formation

Les aides au financement dépendent également de votre situation, à savoir si vous êtes ou non demandeur d’emploi, jeune actif, etc. (voir le second site, plus précis à ce sujet).

N’hésitez pas à nous contacter, nous pourrons vous conseiller sur l’organisme à contacter au sujet de votre demande de financement.

Quand se déroule la formation ?

Nos formations au titre professionnel d’enseignant de la conduite se déroulent sous forme de sessions, disponibles tous les ans dans notre centre de formation. Pour en savoir plus sur les prochaines sessions de formation …

Comment se déroule la formation ?

La formation au titre professionnel d’enseignant de la conduite comporte principalement des activités pratiques, des mises en situation, des analyses de situations. Elle contient également des parties théoriques, qui ne représentent cependant qu’une partie mineure de l’apprentissage du métier. Cela convient donc particulièrement aux personnes qui souhaitent être confrontées directement à la réalité de leur futur métier, sans passer par de longues sessions théoriques.

Cette formation ne peut pas être délivrée à distance, pour les raisons mentionnées ci-dessus, et elle vous demandera du travail personnel. En revanche si vous voulez travailler en équipe avec des personnes qui partagent votre passion de l’enseignement vous avez également la possibilité de faire des rencontres intéressantes et des échanges enrichissants.

Concernant le déroulement de la formation plus en détail, le diplôme d’enseignant de la conduite se décompose en deux parties, le CCP1 et le CCP2, qu’il est possible de valider l’un après l’autre (formation sans ATRE), ou séparément, en passant d’abord le CCP1 puis en demandant une autorisation temporaire d’exercer (ATRE), valable un an. À l’issue de cette période d’enseignement temporaire, le candidat pourra passer le CCP2, ainsi que le reste des épreuves du titre professionnel, qui conduiront à la validation définitive de son diplôme. Le volume horaire de la formation est de 910 heures au total, stages inclus.

Nos moyens matériels et pédagogiques

Nos formateurs

Nos formateurs comptent parmi les plus compétents que vous puissiez trouver, parmi eux Christophe Forest, fort d’une grande expérience dans le domaine de la sécurité routière et de l’apprentissage de la conduite, il est titulaire du diplôme d’aptitude à la formation de moniteurs (BAFM) depuis plus de 20 ans et transmet son savoir à d’apprentis enseignants depuis de longues années.

Nos outils pédagogiques

Nos outils pédagogiques sont performants et à la pointe de la technologie, grâce à leur utilisation, vos sessions de formations seront ludiques, intéressantes et interactives, elles vont donneront envie d’en apprendre davantage chaque jour.

Nous utilisons notamment pour les sessions de formation un grand écran interactif, qui contribuent à rendre l’apprentissage ludique et innovant.

Nos véhicules

Nous disposons, pour la formation d’apprentis enseignants de la conduite de :

  • 6 Peugeot 208 dont une à boîte de vitesses automatique
  • 1 simulateur de conduite triple écrans

Nous attachons une grande importance à la qualité et à l’entretien de notre matériel, afin que nos candidats puissent se former dans les meilleures conditions.

Le déroulement de l’examen et les modalités d’évaluation

L’examen visant à valider l’obtention du diplôme ne se déroule pas tout à fait de la même façon suivant les cas. En effet, pour un candidat qui a choisi d’effectuer toute sa formation sans demander d’autorisation temporaire d’exercer (ATRE), l’examen se déroulera de la façon suivante :

  • 3 heures de mise en situation professionnelle (en salle et en voiture), suivies d’une heure d’entretien avec un jury concernant cette mise en situation
  • 1 heure d’entretien avec un jury concernant une production réalisée pendant un stage (sous forme de présentation powerpoint)
  • 30 minutes d’entretien final avec un jury, à l’issue de laquelle, en cas de réussite, le diplôme d’enseignant de la conduite est délivré

Si le candidat a fait le choix de séparer le CCP 1 et le CCP 2 et de demander entre ces deux certificats de compétences une ATRE, les examens se dérouleront de la façon suivante :

À l’issue du CCP1 :

  • 3 heures de mise en situation professionnelle (en salle et en voiture), suivies d’une heure d’entretien avec un jury concernant cette mise en situation

À l’issue du CCP2 :

  • 1h30 d’entretien avec un jury concernant deux productions réalisées au cours d’un stage (sous forme de présentation powerpoint)
  • 30 minutes d’entretien final avec un jury, à l’issue de laquelle, en cas de réussite, le diplôme d’enseignant de la conduite est délivré

Que se passe-t-il en cas d’échec total ou partiel aux sessions d’examen ?

En cas d’échec, partiel ou total, aux sessions d’examens présentées, le candidat dispose d’un délai d’un an pour se représenter aux épreuves auxquelles il a échoué uniquement, il n’est pas donc pas obligé de repasser toutes les épreuves en cas de réussite partielle. Il n’est pas non plus dans l’obligation de suivre une nouvelle fois l’intégralité de la formation, sauf si le délai pour se représenter aux épreuves est dépassé.

Vous n’avez aucune équivalence si vous échouez à ce diplôme, cependant, comme vous pouvez repasser les épreuves dans un délai d’un an, l’échec n’est pas définitif.

Demande information Titre Pro

2 + 15 =